Ensemble: L’édito

Ensemble n° 15: L’édito
Bénévolat

Quelle est la définition du mot « bénévolat » ? « Le bénévolat est une activité non rétribuée et librement choisie qui s’exerce en général au sein d’une institution sans but lucratif : association, ONG, syndicat ou structure publique.
L’étymologie du mot vient du latin benevolus qui signifie « bonne volonté ». Se sentir utile et faire quelque chose pour autrui est le moteur des  bénévoles, lesquels s’impliquent dans des domaines d’activité sans rémunération aussi divers que le sport, la culture ou les loisirs, l’humanitaire, la santé, l’action sociale, la défense des droits, la défense de l’environnement et de la biodiversité ou encore l’éducation. »
Et nous ? Nous pourrions souscrire à 100 % à cette définition et description du bénévolat, en regardant vivre l’Église protestante unie de France, et notre paroisse avec ses quatre associations qui, toutes, oeuvrent « à but non lucratif ». Rien ne pourrait exister sans l’engagement et les activités « non rétribuées et librement choisies » de chacune et chacun qui, régulièrement ou ponctuellement, donne des coups de mains, donnent de son temps pour faire vivre nos quatre associations. Bien sûr, vous pourriez dire qu’il y a une réciprocité dans le bénévolat : celle ou celui qui donne de son temps,
de ses moyens, sans attendre une quelconque rémunération en retour, reçoit, en effet, en retour une reconnaissance : le sentiment de « se sentir utile », de pouvoir contribuer à faire vivre une belle oeuvre de solidarité. Mais plus que cela. L’Évangile nous conduit à comprendre que nous sommes d’abord aimés. Nous sommes les premiers au bénéfice de la vie, du pardon donnés par Dieu. Les recevoir invite à la reconnaissance et à l’engagement gratuit.
Ainsi l’Église, dans son ensemble, peut même être appelée « espace de grâce (entendez gratuité) » : Chacune, chacun y est accueilli sans condition et y a une place que personne ne pourra lui enlever ! Cette conviction doit être transmise !
Ne serait-ce pas là une traduction concrète et pratique de l’amour du prochain :

« Tu aimeras ton prochain comme toi-même [tu es aimé] ? »(Marc 12,31).

Pasteur Andreas Seyboldt